Deux lotissements voisins se regroupent pour optimiser et sécuriser le fonctionnement de leurs stations de relevage des eaux usées. Cette situation demande un véritable savoir-faire en ingénierie et en gestion de chantier. L’Assainissement Autonome a réalisé ce projet dans le Nord à Sainghin en Mélantois. Ces travaux devaient répondre en intégralité au cahier des charges de la MEL (Métropole Européenne de Lille, 90 communes pour 1,2 millions d’habitants). Comment construire une nouvelle station de relevage tout en conservant en fonctionnement, l’ancien poste de relevage, situé à proximité et de capacité devenue insuffisante ?

1. Etudes et travaux préparatoires à la pose d’une station de relevage des eaux usées

Un projet d’implantation de la nouvelle station a été présenté par notre bureau d’études au Maître d’Ouvrage et au Maître d’œuvre. Sur ces plans, les ouvrages existants et projetés ont été représentés ainsi que tous les réseaux existants en fonctionnement. Le projet et les plans ont été validés et approuvés par les services techniques de la MEL, avant travaux. Une étude de sol a été réalisée afin de déterminer les caractéristiques du sous-sol.

Etude de sol préalable

Repérage des réseaux existants

Un chantier de haute technicité avec :

  • Une emprise foncière disponible très réduite à proximité immédiate des maisons
  • Des ouvrages projetés à implanter sur un chemin d’accès piétonnier et pour PMR
  • Une présence de nappe phréatique à moins d’un mètre de la surface du sol
  • Un terrain argileux très instable
  • Une station de relevage existante en fonctionnement à pérenniser

Entreposage du matériel in situ

2. Comment fonctionne une station de relevage ?

Une station de relevage des eaux usées permet de relever, grâce à une(des) pompes d’eaux usées domestiques {eaux ménagères (éviers, douches, etc.) & eaux vannes (WC)}, les eaux usées d’un réseau de tout à l’égout vers un point de rejet (autre réseau de tout à l’égout, station d’épuration, etc.), lorsqu’un écoulement gravitaire n’est pas possible. La conception et le dimensionnement de la station de relevage est fonction du débit entrant des eaux usées dans la station, de la topographie du terrain et de l’altitude du point de rejet des eaux.

Sur le projet de Sainghin en Mélantois, la station de relevage est constituée de :

  • Un regard d’arrivée
  • Un regard d’isolement (poste existant réhabilité avec une pelle d’isolement)
  • Un regard dégrilleur
  • Une station de pompage
  • Un regard de rejet.

3. Mise en place de la station de relevage par « havage »

Le choix d’un poste de relevage en béton s’est imposé du fait de la présence d’eau dans le terrain avec fluctuation importante de son niveau. Le poids d’un tel ouvrage en béton, lesté, contribue naturellement à sa stabilité dans de telles conditions de pose et d’exploitation.

Terrassement par havage : la pelle terrasse l’intérieur d’un 1er ouvrage en béton préfabriqué afin qu’il pénètre dans le sol par son propre poids

Vue d’ensemble du poste de relevage posé par la technique de havage

Vue d’ensemble du poste de relevage posé par la technique de havage

Levage et pose du poste de relevage dans la 1 ère ceinture de béton, la remontée d’eau est alors maîtrisée par pompage

Réalisation des remblais de lestage des divers ouvrages

4.Ouvrages annexes déportés

La pelle d’isolement des effluents permet d’isoler le poste de relevage de l’arrivée des eaux pour réaliser les opérations d’entretien et de maintenance sur les équipements.

Vue extérieure de l’armoire de commande comprenant :

  • Interrupteur sectionneur
  • Voyants marche / arrêt / défaut / alarme
  • Voltmètres, Ampèremètres et compteurs horaires
  • Commutateurs pompes Auto / Manu / Arrêt
  • Prises 24 V – 240 V – 400 V en façade

Le panier dégrilleur piège les débris, détritus, lingettes et autres déchets indésirables en amont du poste. Le panier est à vidanger régulièrement. Il garantit le bon fonctionnement des pompes de relevage.

Vue intérieure de l’armoire de commande

L’armoire de commande assure l’alimentation, la protection électrique et la commande des pompes de relevage, la gestion des niveaux par sonde ultrason et des alarmes de niveaux dans le regard d’isolement et dans le poste de relevage (niveaux très bas, bas, haut et très haut, panier dégrilleur plein)

5. Mise en service de la station de relevage et Entretien – maintenance

La station de relevage des eaux usées des lotissements Allée du château et Allée du Verger, regroupant au total 134 logements et une école a été mise en service en octobre 2018. Pour ce faire, les eaux usées de l’ancien poste de relevage ont été tout d’abord redirigées vers le nouveau poste de relevage. L’ancien poste de relevage a été réhabilité en regard d’isolement, en amont du nouveau regard dégrilleur. Cette nouvelle configuration d’ouvrages a été définitivement opérationnelle courant octobre 2018. Les cahiers des charges du Client et de la MEL ont été intégralement respectés.
L’Assainissement Autonome assure l’entretien et la maintenance de la nouvelle station de relevage par contrat avec le Syndicat des copropriétaires. A ce titre, l’Assainissement Autonome a mené une campagne d’information et de prévention auprès des propriétaires et utilisateurs pour éradiquer l’usage de lingettes, serviettes, emballages plastiques et autres déchets pouvant nuire au fonctionnement des équipements du poste de relevage.