FAQ / Blog / Guides / Fabricant Français Fabricant Français

Assainissement non collectif

Depuis plus de 20 ans, Nous mettons au point des systèmes d’assainissement non collectif durables, économiques et performants. L’Assainissement Autonome vous propose une large gamme de produits adaptée à votre assainissement individuel
Fosse Septique compacte ECO

Filtre Compact ECO

Filière monobloc 1-5 EH
Microstation sans électricité

Filtre Compact ST

Filtre Compact ST

Filière de filtration 1-6 EH
Microstation sans électricité

Filtre Compact ST2

Filtre Compact ST2

Filière de filtration 1-16 EH
Microstation sans électricité

Micro Station Fuidifix ST

Micro Station

Microstation 1-6 EH
Lit fixé fluidisé

Minifix microstation

Micro Station

Microstation hors sol 1-6 EH
Lit Fluidisé FLUIDIFIX


Assainissement non collectif: Tout ce que vous devez savoir

Assainissement non collectif ou ANC, c’est une solution alternative à l’assainissement collectif pour les habitations qui ne sont pas raccordables au tout à l’égout ou réseau public de traitement des eaux usées.

Chez Assainissement Autonome, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour comprendre ce qu’est l’assainissement non collectif ou assainissement individuel, comment cela fonctionne et quelles sont les obligations légales à respecter.


Qu’est-ce que l’assainissement non collectif ?

L’assainissement individuel, ce sont des procédés et des installations qui permettent de traiter les eaux usées domestiques produites par une habitation de manière autonome, sans être reliées au réseau d’assainissement public. Il s’agit d’une solution alternative à l’assainissement collectif pour les zones périurbaines, rurales ou l’habitat isolé.


Comment fonctionne l’assainissement non collectif ?

L’assainissement individuel : c’est le traitement des eaux usées domestiques par des dispositifs de type filtration ou par microstation :

La filtration compacte

Un dispositif de filtration est constitué d’une fosse toutes eaux et d’un filtre. Les eaux usées sont collectées dans la fosse toutes eaux, qui permet de retenir les matières solides et les graisses. Une fois décantées, les eaux usées sont épurées dans le filtre compact. Le filtre compact est un dispositif de traitement qui permet à la fois de traiter et de filtrer les eaux usées. Le filtre compact est une installation gravitaire sans électricité. L’eau à traiter percole au travers d’un média filtrant. Le rejet de l’eau traitée s’effectue en partie basse du filtre. Lorsque l’eau percole dans le filtre, la pollution dissoute de l’eau usée est traitée par voie biologique. Les bactéries épuratrices colonisent le média de filtration pour éliminer cette pollution organique. Les eaux traitées sont filtrées par le média de filtration qui retient les matières et particules en suspension avant le rejet.

Les microstations

Une microstation est constituée d’une fosse toutes eaux, d’un réacteur biologique et d’un clarificateur.Les eaux usées sont collectées dans la fosse toutes eaux, qui permet de retenir les matières solides et les graisses. En sortie de fosse toutes eaux, les eaux usées sont épurées dans un réacteur biologique puis décantées dans un clarificateur avant rejet. Le réacteur biologique est alimenté en air par un compresseur d’air qui diffuse l’air dans le réacteur et permet l’épuration des eaux. L’eau est traitée par des bactéries qui éliminent la pollution. Elle est ensuite décantée dans un clarificateur qui sépare l’eau propre des boues. Le rejet de l’eau traitée s’effectue en partie supérieure de la microstation.


Quelles sont les obligations légales ?

Les propriétaires d’une habitation équipée d’un système d’assainissement individuel sont tenus de respecter certaines obligations légales, notamment :

  • Entretenir leur dispositif d’assainissement autonome suivant les prescriptions du guide de l’usager du constructeur de la filière
  • Faire réaliser un contrôle de bon fonctionnement et d’entretien de leur dispositif de traitement selon la réglementation en vigueur

Quels sont les avantages de l’assainissement individuel ?

Il présente plusieurs avantages, notamment :

  • L’assainissement d’habitations non raccordables au tout à l’égout
  • Une meilleure maîtrise des coûts liés à l’eau
  • Une éventuelle réutilisation des eaux traitées
  • Une meilleure préservation de l’environnement.

Comment choisir son système d’assainissement non collectif ?

Le choix du système dépend de plusieurs facteurs, tels que :

    • La nature de l’habitation (résidence principale ou résidence secondaire
    • La surface disponible
    • La topographie du terrain
    • Le nombre de pièces principales de l’habitation
    • La nature et le volume d’eau à traiter

Le type de sol et la perméabilité

  • Les possibilités de rejet des eaux traitées (infiltration, rejet en fossé, cours d’eau, etc.).
  • La présence de plantations, d’arbres à proximité du futur dispositif de traitement

 

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour choisir et installer le système d’assainissement individuel adapté à votre habitation.


Comment entretenir son système ?

L’entretien régulier du système d’assainissement non collectif est obligatoire. Il est essentiel pour assurer son bon fonctionnement et respecter l’environnement. Voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Respecter les règles de bonnes pratiques en matière d’utilisation de son système d’assainissement individuel.
  • Ne pas jeter des lingettes, tampons ou autres déchets indésirables dans les toilettes
  • Ne pas déverser des produits toxiques ou non biodégradables dans les toilettes
  • Entretenir son installation d’assainissement régulièrement.
  • Faire réaliser la vidange de la fosse toutes eaux régulièrement

Quelles sont les aides financières ?

Il existe des aides financières pour l’installation, telles que :

  • Les subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • L’éco-prêt à taux zéro.

Bien que présentant des avantages en termes d’autonomie et de maîtrise des coûts, il est essentiel de respecter les obligations légales et d’entretenir régulièrement son système d’assainissement non collectif afin de préserver son environnement.


FAQ

    • Qu’est-ce qu’une fosse toutes eaux ?

R : Une fosse toutes eaux collecte les eaux usées domestiques de l’habitation et permet de retenir et digérer les matières solides, boues et graisses. La fosse toutes eaux est une cuve de décantation, en général équipée d’un préfiltre en sortie.

    • Comment fonctionne un filtre compact ?

R : Un filtre compact permet de traiter les eaux usées en plusieurs étapes : épuration biologique au contact de bactéries épuratrices et filtration au sein du média filtrant avant rejet en infiltration ou dans le milieu naturel.

    • Quelles sont les obligations légales pour l’assainissement non collectif ?

R : Les propriétaires d’une habitation équipée d’un système d’assainissement individuel sont tenus de respecter certaines obligations légales, telles que entretenir et faire contrôler leur dispositif d’assainissement.

    • Comment choisir son système d’assainissement non collectif ?

R : Le choix du système dépend de plusieurs facteurs, tels que la nature de l’habitation, la surface disponible, la topographie du terrain, le nombre de pièces principales de l’habitation, la nature et le volume des eaux à traiter, le type de sol, la perméabilité et les possibilités de rejet des eaux traitées. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour choisir et installer le système adapté à votre habitation.

    • Quelles sont les aides financières pour l’installation d’un système d’assainissement individuel ?

R : Il existe des aides financières pour l’installation, telles que les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et l’éco-prêt à taux zéro.

Background

Nous contacter

Horaires

Nous vous accueillons :
Du lundi au Jeudi
de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30
Le vendredi
de 8h30 à 12h et de 14h à 17h

Coordonnées

13, rue de Luyot Z.I.B 
F-59113 SECLIN

Contact