Toute installation d’un dispositif d’Assainissement Non Collectif (ANC) demande au préalable une étude de conception et de dimensionnement. Celle-ci doit être réalisée par un Bureau d’Etudes (BE) compétent. Il est important de préciser qu’aucun BE ne peut orienter ni imposer le choix d’une marque en particulier de  filière d’assainissement à son futur propriétaire.

 

Dans le cadre de sa mission, le BE se doit d’analyser le contexte pédologique et hydrogéologique de la parcelle afin de remettre au propriétaire un rapport écrit précisant la nature du terrain, la présence d’eau dans le terrain, sa topologie, la présence de réseaux divers, la profondeur des canalisations d’eaux usées, pluviales, etc. ainsi que la typologie des filières qui pourraient être installées, leurs contraintes particulières d’implantation, d’installation et d’entretien.

 

L’étude pourra comporter un test de perméabilité pour déterminer la capacité du sol à infiltrer les eaux traitées en sortie de station d’épuration. Dans le cas où la capacité d’infiltration du terrain serait trop faible voire imperméable, les eaux usées traitées devront être rejetées dans le milieu hydraulique superficiel naturel (réseau pluvial, fossé, rivière, canal, étang…). Ce rejet sera sujet à autorisation délivrée par le Commune, voir demande type à adresser aux services de la mairie.

 

Dans l’éventualité où le propriétaire souhaite valoriser ses eaux traitées, elles pourront, dans certains cas, être réutilisées avec notre kit d’irrigation GREEN PACK®. Le rapport d’études ainsi qu’un dossier technique de présentation de la filière retenue par le propriétaire sera à envoyer au Service Public d’Assainissement non Collectif : le SPANC (demandez ses coordonnées à votre mairie), pour un avis avant le commencement des travaux, que ce soit dans le cadre d’un dépôt de permis de construire ou pour une remise aux normes d’un système d’assainissement obsolète. L’infiltration, la réutilisation et/ou le rejet des eaux traitées nécessitera parfois l’installation d’un poste de relevage en sortie de filière de traitement. Différentes configurations de relevage pourront alors être envisagées.

 

1. Filtre compact sortie haute ou sortie basse ?

rejet des eaux usées traitées en anc

Une filière de filtration compacte est une station d’épuration individuelle gravitaire. Les eaux brutes à traiter transitent tout d’abord dans la fosse toutes eaux puis s’écoulent dans le filtre compact. Les eaux ainsi
prétraitées, en sortie de fosse toutes eaux, sont dispersées sur toute la surface du filtre au travers de ses rampes de dispersion, puis percolent dans le massif filtrant. Les eaux traitées, en fond de filtre, s’écoulent alors gravitairement vers leur point de rejet. La dénivelée (différence de fils d’eau entre les canalisations entrée et sortie filière) peut être de 0.90 à 1.20 m selon les filières.

 

Lorsque le point de rejet des eaux traitées se situe en contrebas, il n’est alors pas nécessaire de disposer d’une pompe de relevage : c’est une filière de filtration à sortie basse : cas de figure le plus souhaitable.

 

Cependant si le terrain est plat ou en contre pente et que le point de rejet est en élévation par rapport à la sortie de la filière : les effluents traités devront alors être relevés par une pompe de relevage en aval du filtre compact : c’est ce qu’on dénomme une filière de filtration à sortie haute ou filtre compact à sortie haute.

ECOPACT’O® Sortie Basse Schéma de principe
ECOPACT’O® Sortie Haute Schéma de principe

2. Pompe de Relevage (installée dans le filtre) ou Poste de Relevage (Intégré à la filière) : Que choisir ?

Infiltrer ou rejeter les eaux traitées dans le milieu naturel nécessite parfois la mise en place d’une pompe de relevage.  Voici les solutions les plus communément proposées par les constructeurs de petites stations d’épuration pour réaliser une sortie haute :

UNE POMPE DE RELEVAGE INSTALLÉE DANS LE FILTRE COMPACT

Il s’agit :

  • D’une simple pompe, installée en fond du filtre compact. Cette pompe, équipée d’un contacteur de niveau de type électromagnétique, est généralement implantée sous le massif filtrant. Une cheminée d’accès implantée dans le cœur du filtre, permet de descendre et de remonter la pompe, non sans grande difficulté et risque, cette cheminée d’accès étant très souvent d’un diamètre exigu, par manque de place car installée dans le filtre.
  • Le contacteur de niveau ou flotteur électromagnétique (marche/arrêt) attenant à la pompe, est généralement installé dans un petit tube guide translucide et permet le démarrage et l’arrêt de la pompe selon le niveau des eaux en fond de filtre. L’inconvénient : ce flotteur nécessite un entretien très régulier tous les mois ou tous les deux mois. Il faut relever la pompe, nettoyer le tube guide et le flotteur afin de s’assurer que celui-ci ne se bloque pas en raison d’algues ou salissures dans le tube guide, vérifier que la pompe fonctionne bien entre son niveau de marche et d’arrêt.
  • Important de noter : Dans le cas où l’entretien ne serait pas correctement effectué, le flotteur se bloquera, la pompe fonctionnera soit en continu ou ne fonctionnera plus (avec risque de débordement des eaux usées). Selon l’état du flotteur et dans tous les cas, la pompe sera endommagée devra être remplacée, moyennant un surcoût d’entretien non négligeable.
  • Également important de noter : les Filtres Compacts Sortie Haute avec une pompe installée en fond de filtre ne disposent, en général, pas d’un volume de bâchée (volume d’eau) suffisant pour que la pompe fonctionne dans de bonnes conditions. Les démarrages et arrêts de la pompe sont donc très fréquents au cours d’une journée et l’usure de l’équipement prématuré conduit à un renouvellement de la pompe plus fréquent donc très coûteux.

Ce sont pour ces raisons que L’Assainissement autonome Seclin n’a pas retenu cette solution technique.

 

Les choix de l’Assainissement Autonome :

  • Un poste de relevage indépendant de la filière d’assainissement : le poste de relevage LIFT’O®
  • Un poste de relevage intégré à la filière d’assainissement : le poste de relevage PRI

UN POSTE DE RELEVAGE LIFT’O® INDÉPENDANT DE LA STATION D’ÉPURATION AUTONOME

  • C’est une filière COMPACT’O® ou filière ECOPACT’O® dont les eaux traitées se déversent dans un poste de relevage LIFT’O® indépendant de la filière.
  • Le poste de relevage LIFTO® est universel : il peut s’installer en aval de fosses toutes eaux ou en aval de toute filière traditionnelle drainée (filtre à sable, tertre, filtre zéolithe, etc.) et de toute filière agréée.
  • Le poste de relevage LIFTO® dispose d’un accès de service confortable d’un diamètre Ø 59.5 cm, ce qui en fait un poste les plus faciles d’entretien sur le marché, de par sa bonne accessibilité à la pompe.
  • Le poste de relevage LIFTO® a une bâche de relevage (un volume de stockage des eaux traitées) confortable d’environ 40 litres, ce qui préserve la pompe et augmente sa durée de vie (moins de démarrages de la pompe par jour).
  • Le poste de relevage LIFTO® est équipé de raccords de démontage, d’un raccord de dilatation, d’un clapet anti-retour, d’une vanne d’isolement et d’une chaîne de relevage en acier inoxydable.
ECOPACT’O® + LIFT’O® Schéma de principe
LIFT’O® EQUIPEMENT INTÉRIEUR – LIFT’O® POMPE DE RELEVAGE
ECOPACT’O® + LIFT’O® Schéma d’ensemble

UN POSTE DE RELEVAGE PRI INTÉGRÉ À LA STATION D’ÉPURATION INDIVIDUELLE

  • C’est un gain d’espace et un gain de terrassement : une vraie économie pour une filière et un poste de relevage monobloc : une seule fouille, un seul levage, une rapidité de pose surtout en cas de présence d’eau dans le terrain.

EXEMPLE : Notre petite station d’épuration individuelle ECOPACT’O® PRI, équipée d’un poste de relevage intégré se pose dans une fouille de 1,50 m de large sur 3,50 m de long. C’est l’une des plus compactes du marché.

  • C’est un gain de temps : une pose simplifiée et sécurisée. Les raccordements entre le filtre et le poste sont garantis étanches (raccordements usine). Aucun raccordement à prévoir sur le chantier.
  • C’est une bâche de relevage très confortable d’environ 70 litres. Cette grande capacité de stockage des eaux traitées permet un fonctionnement optimal de la pompe qui préserve sa durée de vie car elle démarre un nombre de fois minimum par jour.
  • C’est un accès de service confortable d’un diamètre Ø 59.5 cm, avec un visuel sur l’intérieur du poste, son niveau d’eau et la pompe.
  • C’est un vrai poste de relevage avec la possibilité en option d’installer une alarme sonore de niveau très haut afin de fiabiliser l’installation.

 

ECOPACT’O® avec POSTE DE RELEVAGE INTÉGRÉ – Schéma d’ensemble
DÉPART USINE ECOPACT’O® avec POSTE DE RELEVAGE intégré
ECOPACT’O®+ PRI : l’Ultra compacité
ECOPACT’O® sortie haute / avec Poste de Relevage PRI Intégré

3. Toute une gamme de stations d’épuration avec poste de relevage intégré PRI

LES SOLUTIONS DE NOTRE SOCIÉTÉ: L’ASSAINISSEMENT AUTONOME

Les Postes de Relevage Intégrés PRI sont disponibles sur nos filières de filtration compactes ECOPACT’O® et COMPACT’O® ainsi que sur nos microstations FLUIFIFIX®, pour toutes les capacités de 1 à 6 équivalent-habitants, que ce soit en version standard-S (condition de sol sec) ou renforcée-R (condition de sol humide avec présence de nappe permanente ou temporaire).

Il s’agit de :

L’Assainissement autonome est situé à Seclin dans le département du Nord, nous sommes à votre disposition pour des conseils techniques sur mesure car chaque projet est spécifique. Notre entreprise conçoit, fabrique et commercialise des stations d’épuration individuelles 100% made in France, depuis plus de 20 ans. Nous disposons aussi d’un réseau d’installateurs sur tout le territoire qui pourront vous être conseillés dans votre région, n’hésitez pas à nous interroger.

Nous contacter

Horaires

Nous vous accueillons :
Du lundi au Jeudi
de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30
Le vendredi
de 8h30 à 12h et de 14h à 17h

Coordonnées

13, rue de Luyot Z.I.B F
59113 SECLIN

Contact

Tél. : +33 3 66 48 00 01
Mail : contact@a-autonome.fr
Fax : +33 3 20 32 91 43